Thursday, Sep. 21, 2017

UN CAMP À LOS ANGELES POUR PROGRESSER !

UN CAMP À LOS ANGELES POUR PROGRESSER !

10366171_307306916092276_7749177690964784482_n

« Il n’y a que dans le dictionnaire que réussite vient avant travail. » Pierre Fornerod

Cette citation pourrait être le leitmotiv de Corneille. Sa seule obsession une fois l’été venu, est de faire progresser les jeunes joueurs de Basket qu’il a sous son aile. Rencontre avec ce professeur de mathématiques et ancien joueur qui nous dit tout sur le CBCLA.

1.Peux-tu te présenter en quelques mots?

Je m’appelle Corneille, j’ai 34 ans, ancien basketteur, je suis aujourd’hui entraineur de jeunes et professeur de mathématiques.

2.Quel est ton parcours, comment en es-tu venu à créer le CBCLA (Corneille Basket Camp Los Angeles)Pourquoi ce nom ?

Je joue au Basket depuis 1993 après avoir été séduit par ce que j’ai coutume d’appeler la vraie et unique Dream Team, celle des J.O de Barcelone en 92. J’entraine des jeunes depuis 2000 et j’ai toujours cherché à comprendre pourquoi certains y arrivent et pas d’autres. Cette réflexion m’a amené à parcourir bon nombre de pays afin de comprendre les rudiments de ce jeu et de sa formation. J’ai ainsi fait les pays de l’Europe de l’Est, l’Espagne et bien entendu les États-unis.

CBCLA veut dire « Corneille Basket Camp Los Angeles« . Los Angeles est l’une des terres du basket et l’un des clubs les plus titrés de la NBA, qui a vu passer quelques uns des meilleurs joueurs du monde et cela continu (Kobe Bryant, Chris Paul etc…). Ce nom m’est apparu naturellement, comme une évidence après mes récurrentes visites à Los Angeles.

3.On sait que la notion de Formation de jeunes joueurs est importante à tes yeux, peux-tu nous parler des coaches qui t’entourent?

Eddy est ce que l’on pourrait appeler mon bras droit. On a joué ensemble en Nationale 2 à Rodez il y a une dizaine d’années et on est resté en contact. Il est aujourd’hui professeur dans un lycée et c’est quelqu’un d’extrêmement sérieux et rigoureux. c’est un spécialiste de la préparation physique et du développement athlétique du joueur de basket.

Dans sa globalité, le staff est assez hétérogène, chacun est spécialisé dans un domaine particulier et moi je chapotte le tout. Il y a Jonathan un coach universitaire de NCAA qui nous apporte ce mélange et cette formation à l’américaine qui selon moi est la clef de la progression optimale. Avec une excellente connaissance du terrain, Virginie Aurensan (également professeur dans un lycée) nous apporte son expérience et sa vision féminine du Basket.

Un mot de CORNEILLE

4.Pourquoi avoir choisi les USA pour un camp ?

Les USA, c’est la terre du basket et un stage là bas est toujours beaucoup plus motivant qu’un stage à Dunkerque. Après mes différentes expériences du camp, je constate que les jeunes changent leur vision des buts à accomplir. Ils ne voient plus les objectifs comme étant impossibles à atteindre. Le côté fun de la ville de Los Angeles est aussi très important, ses plages , Hollywood et ses studios de cinéma, les playgrounds, sont autant de choses qui font rêver et permettent de se détendre après une grosse journée de travail .

5.À partir de quel âge peut-on participer au CBCLA, garçons et filles?

Le camp est ouvert aux filles et aux garçons des catégorie minimes cadets juniors soit de 13 à 22 ans.

6.Depuis combien de temps le CBCLA existe? De quoi est composé le camp, peux-tu nous décrire une journée type?

Le CBCLA existe depuis 2013. Cet été sera la troisième édition. Les éditions se suivent et le camp n’en finit plus de prendre de l’ampleur. Cet été il y aura deux camps, le premier du 5 au 19 juillet et le second du 27 juillet au 9 août.

Les journées sont variables. Les jours d’entraînement, soit 4 fois par semaine : levé 7h, p’tit dej, début d’entraînement a 9h jusqu’à 12h, déjeuner, reprise d’entraînement à 14h jusqu’à 17h. Retour aux appartements. Les autres jours, on se lève à 8h pour le petit déjeuner, cours d’anglais, puis départ pour une activité récréative tel que les parcs d’attraction « six flag » .

UN MOT DE VIRGINIE AURENSAN:

7.Ce qui est fondamental dans tous types d’éducation sportive, de stages et camps, c’est de prendre le temps d’accompagner les jeunes.
CBCLA suit cette optique d’accompagnement à long terme, une fois rentrer en France, est-ce que la team CBCLA prend quelques fois des nouvelles des jeunes afin de suivre leur progression?

En effet nous gardons le contact avec les campeurs pour suivre leur évolution et leur donner des conseils si besoin est pour la suite de leur carrière. Après chaque camp, nous formons une équipe CBCLA, avec laquelle nous participons à des tournois estivales en France.

8. En quoi le CBCLA se démarque des autres camps.?

La ville où se déroule le camp est bien plus attirante que la plupart des villes Françaises. Il y a une vraie opportunité offerte aux meilleurs joueurs du camp d’être repérés par Jonathan (l’entraineur recruteur de NCAA). Le CBCLA s’adresse à tous les joueurs et non pas seulement aux élites, une fois arrivés au camp, le seul et unique objectif est de les faire progresser quelque soit leur niveau.

9.Comment peut-on soutenir le projet?

On peut soutenir le projet en me permettant d’avoir une couverture médiatique importante, en faisant des partenariats avec des clubs de basket qui informeront directement les adhérents de notre projet.

Les sponsors sont importants pour la suite de notre développement (équipementier sportif, compagnie aérienne, tours opérateurs…) CBCLA a aussi besoin d’être relayé sur tous les réseaux sociaux de manière à être connu et reconnu par le plus grand nombre. Faire parler de CBCLA dans tous les groupes et organisations de Basket en France et à l’étranger.

10.Comment peut-on se renseigner.?

Pour se renseigner se rendre sur le site : cbcla.fr ou m’appeler au 06 58 12 86 63 .

La page Facebook:  CBCLA

Share This Article

Related News

Matthieu Carton nous parle de l’EVENT FACTORY
Rencontre avec Jean Yves Couleaud qui nous parle du Réseau !
Rencontre avec Lassana Sylla « Coach Sportif »

About Author

Sixx

Leave A Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>